samedi 28 juin 2008

Il est interdit d'interdire...



Phrase du jour : "vous ressortez de l'idea store avec plus que ce que vous etes venus chercher" (Sergio Dogliani, manager)
L'idea store, un endroit ou on se sent comme chez soi:
on peut boire et manger dans tous les espaces ce qu'on a acheté a la cafeteria
pas d'autres interdiction que "no smoking"
Le téléphone portable est admis, dans un usage raisonnable.


Une enquête marketing a montre que les gens attendaient une approche commerciale, une offre elargie, un endroit ou on peut se détendre, sans trop de règles et qui est sur leur chemin, comme la boulangerie, la poste ou l'école.
Les concepteurs ont tire parti des modèles commerciaux connus et appréciés de tous, au niveau de l'accueil et de l'aménagement.

Le personnel est présent, mais pas derrière des bureaux. Il est recruté avant tout sur un savoir être (adaptabilité, flexibilité, connaissance du public) et sur la capacité de communication, avant le savoir faire ou les diplômes : les procédures de recrutement ont été calquées sur celles du fast food "Prêt a manger" (en français dans le texte).

Soirées pyjamas, DJ mixing, speedating, apprentissage de massages, aromathérapie, hygiène alimentaire... mais aussi plus classiques : apprentissage de l'anglais pour adultes, maitrise de l'informatique ("computing for the terrified") : tout ce qui intéresse les gens, hors du champ culturel aussi. Cela ne pose pas problème aux bibliothécaires, ils mettent réellement le public au centre, au service de leur quotidien. Pour autant, le livre, les collections en général, sont bien présents, et bien souvent les ordinateurs très nombreux sont au milieu des étagères. Nous avons constaté un fort taux d'occupation des ordinateurs.

Un choc professionnel et culturel dans ce quartier très populaire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire